• image1

    Visite du chantier de la rocade de Beaune : phase finale de bétonnage du tablier du pont franchissant la voie ferrée Paris-Marseille

    Je me suis rendu ce jeudi 6 juillet à Beaune, à l’occasion d’une visite de chantier sur le site de construction du pont de la rocade.

    Nous sommes entrés dans la phase la plus sensible de ces travaux : le grand chantier du franchissement de la voie ferrée et de la rue Esdouhard.

    C’est un pont de 17 mètres de large et de 40 mètres de long qui enjambera la ligne ferroviaire Paris-Marseille. Cet ouvrage d’art représente un engagement financier de 3,7 millions d’euros en 2017 pour le Département. Il s’agit d’un énorme investissement, et d’un chantier 100 % Côte-d’Or, puisque la réalisation est assurée par la SNCTP, une entreprise Côte-d’Orienne.

    C’est un véritable tour de force effectué par nos services et les entreprises puisque ces travaux nécessitent l’interruption du trafic SNCF sur cette portion du réseau. Afin de mettre en place cette fenêtre de tir pour ces travaux, un calage a dû être effectué avec la SNCF, 3 ans à l’avance.

    La rocade de Beaune est un projet de grande envergure, le plus important actuellement porté par le Conseil Départemental, qui en est le premier financeur.

    Je veux rappeler que le Département porte la maîtrise d’ouvrage de cet important dossier et qu’il avance l’ensemble des dépenses, soit 30 millions d’euros. De plus, le Conseil Départemental de la Côte-d’Or est le maître d’œuvre de ces travaux d’infrastructure, puisque les services départementaux assurent l’ensemble de l’ingénierie en interne, de la conception des projets au contrôle des travaux. Les avancées de ce projet sont en effet incontestables, et profiteront au plus grand nombre.

    Ce chantier est un engagement fort et concret du Conseil Départemental en faveur des territoires et des entreprises. Aujourd’hui, le chantier du contournement Est de Beaune prouve une nouvelle fois que le Département assure partout sa politique volontariste d’aménagement du territoire.