• veloroute

    Visite de la véloroute Dijon-Beaune et pose de la signalétique

     

    A l’occasion de cette semaine marquée par les Journées Nationales des Voies Vertes, c’est un grand plaisir que j’ai constaté ce mardi 13 septembre l’avancée des travaux de la Véloroute Dijon-Beaune. 

    En prolongeant l’itinéraire Beaune-Santenay-Nolay, la véloroute Dijon-Beaune complète le parcours à travers la côte de Beaune et la côte de Nuits.

    Il s’agit là d’un équipement qui favorisera concrètement la découverte à vélo du patrimoine naturel et viticole de la Côte-d’Or inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

    Ce premier tronçon de la véloroute, reliant Beaune à Premeaux-Prissey traverse huit communes sur une distance de 21 kilomètres.

    La majorité de ces communes a choisi de classer l’itinéraire en voie verte, offrant ainsi un haut niveau de sécurité aux cyclistes tout en garantissant l’accès aux ayants-droit et aux viticulteurs dont l’activité est ainsi préservée.

    C’est un investissement de plus de 800 000 € qui est porté sur cette portion par le Conseil Départemental de la Côte-d’Or. (dont 300 000 € restent à la charge du CD21)

    Cette section, qui ouvrira au public à la fin de l’année n’est pas une fin en soi, elle est début d’un projet conséquent.

    En 2017, suivront les travaux du tronçon de Premeaux-Prissey Chambolle-Musigny (10km), et en 2018 la portion Chambolle-Musigny-Chenôve (15km).

    Le tracé ainsi réalisé formera un axe majeur de notre Schéma directeur des aménagements et itinéraires cyclables (SDAIC), comprenant un objectif de 650 kilomètres à terme.

    10,5 M€ ont déjà été investis sur les 300 kilomètres de véloroutes et voies vertes sont désormais opérationnels, générant 200 000 passages par an sur les itinéraires cyclables de Côte-d’Or !

    Le volontarisme du Département en matière de construction d’infrastructure mais également de promotion touristique porte ses fruits :

    Le cyclotourisme connaît dans notre département une croissance annuelle de 25% (dont 40% d’étrangers).

    Le Conseil Départemental de la Côte-d’Or poursuivra donc sa politique volontariste de développement du cyclotourisme .