• Capture d’écran 2018-04-26 à 19.00.58

    Tourisme : le Département, Côte-d’Or Tourisme et les EPCI main dans la main pour construire une Côte-d’Or attractive

    François Sauvadet, Président du Conseil départemental de la Côte-d’Or, et Marie-Claire Bonnet-Vallet, Présidente de Côte-d’Or Tourisme, ont reçu aujourd’hui les présidents des établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) de Côte-d’Or ainsi que les acteurs du tourisme, présidents de pays, d’offices de tourisme et de syndicats d’initiative pour une matinée de travail consacrée à la politique touristique.

    La Côte-d’Or est un haut-lieu du tourisme hexagonal. Notre département a de nombreuses richesses, des équipements structurants et des éléments du patrimoine culturel, architectural et naturel qu’il convient de valoriser davantage pour attirer encore plus de touristes.

    Nos vignes et nos climats, inscrits au patrimoine de l’Unesco, nos paysages, notre gastronomie et nos véloroutes sont autant d’atouts.

    Nous pensons également à nos musées, dont le MuséoParc d’Alésia, à notre patrimoine historique, notamment l’Abbaye de Fontenay, le Château de Bussy-Rabutin et la grande forge de Buffon, qui seront tous les trois mis à l’honneur cette année dans le cadre de l’opération #EpiquesEpoques.

    Nous pensons enfin aux projets structurants de demain, et notamment la Cité des Vins de Beaune ou la Cité internationale de la gastronomie de Dijon.

    Autant d’éléments qui participent à l’attractivité de la Côte-d’Or et au dynamisme de son économie. Car les touristes qui viennent découvrir la Côte-d’Or dépensent en Côte-d’Or.

    Le Conseil départemental de la Côte-d’Or et son agence de développement touristique continueront donc d’imaginer une politique touristique dynamique et réactive, d’agir et d’investir, aux côtés des communautés de communes et des acteurs locaux, pour renforcer le secteur du tourisme et en faire profiter tous les territoires.

    François Sauvadet et Marie-Claire Bonnet-Vallet ont d’ailleurs profité de cette réunion de travail pour dire leur intention de privilégier désormais une logique de projets, à travers des conventions touristiques entre le Conseil départemental, Côte-d’Or Tourisme et les communautés de communes.

    Grâce à l’instauration de la taxe additionnelle départementale à la taxe de séjour, validée récemment à l’unanimité par l’Assemblée départementale, indolore pour les Côte-d’Oriens car uniquement payée par les touristes, la politique touristique départementale bénéficiera de nouveaux moyens financiers conséquents qui seront consacrés à développer la destination 100% Côte-d’Or.

    Des moyens qui profiteront, directement, à toute la Côte-d’Or, à tous ses territoires, à tous ses professionnels de l’hébergement et, donc, à tous les Côte-d’Oriens.