• logo_cd_cotedor

    Tempête Eléanor : les agents du Conseil départemental et du SDIS mobilisés pour assurer la sécurité des Côte-d’Oriens

    La tempête Eléanor, qui a traversé le pays hier, mercredi 3 janvier, a causé d’importants dégâts matériels en Côte-d’Or. Fort heureusement, aucune victime n’est à déplorer. Ce dont je me réjouis.

    Dans tout le département, une soixantaine de phénomènes marquants ont été enregistrés sur les routes départementales. Les chutes d’arbres ont constitué la majorité des événements recensés même si plusieurs poteaux EDF ou de télécommunications ont également subi les affres de la tempête et nécessité des interventions.

    Les agents des six agences territoriales du Conseil départemental de la Côte-d’Or ont multiplié les sorties toute la journée pour dégager les routes encombrées par des arbres arrachés par le vent même si l’Auxois Morvan, le Beaunois, le Châtillonnais et le Dijonnais ont été plus impactés que les secteurs Seine et Tilles et Saône Vingeanne.

    Grâce à l’implication et à la forte mobilisation de tous les agents des agences territoriales du Conseil départemental, les conditions de circulation ont été rétablies très rapidement.

    En début d’après-midi, seule la route départementale 26, à La Motte-Ternant, était encore barrée et fermée à la circulation -une déviation a été mise en place-. Plus d’une centaine de sapins jonchent encore la chaussée, rendant la circulation impossible. La Caisse des Dépôts et Consignations, propriétaire de la forêt, a été avertie et a mandaté une entreprise pour déblayer la route. Le Conseil départemental a également mobilisé tous ses moyens pour rétablir la circulation au plus vite.

    A l’heure actuelle, il convient toutefois de rester vigilant. Les fortes précipitations qui ont accompagné la tempête ont gonflé les cours d’eau, provoquant des inondations sur certaines routes départementales. Les usagers peuvent se renseigner en temps réel sur les conditions de circulation en consultant le site http://www.cotedor.fr/cms/inforoute.

    Je tiens également à rendre hommage aux pompiers du SDIS21. Ils sont intervenus à une trentaine de reprises dans une vingtaine de communes tout au long de la journée d’hier pour sécuriser des installations mises à mal par la tempête.

    Au total, ce sont donc plusieurs dizaines d’agents du Conseil départemental et du SDIS qui ont effectué une centaine de sorties pour effacer les stigmates de la Tempête Eléanor et assurer la sécurité de tous les Côte-d’Oriens.

    Je veux saluer leur courage et leur dévouement.