• logoprimaire

    Second tour de la primaire de la droite et du centre

    Après plusieurs semaines de débats intenses et dignes, la primaire de la droite et du centre a rendu son verdict. 

    Un verdict sans appel tant la mobilisation a été importante, au premier comme au second tour. Après les 4,3 millions d’électeurs de la première manche, ce sont encore plus de Français qui ont participé à la finale, confirmant l’immense engouement populaire pour ce beau rendez-vous démocratique.

    François Fillon l’a nettement emporté, devenant du même coup le champion incontesté de la droite et du centre pour la présidentielle de 2017.

    Le plus dur commence maintenant pour lui. La victoire de ce soir est une première étape sur le chemin difficile de l’élection présidentielle. François Fillon doit désormais rassembler son camp, la droite et le centre, pour engager, en mai prochain, l’alternance qu’une majorité de Français appelle de ses voeux.

    Pour ma part, après avoir soutenu Nicolas Sarkozy au premier tour, j’ai rejoint François Fillon. Son programme est clair, réaliste, indispensable pour redresser notre pays mis à mal par cinq ans de socialisme. Au sein de son Gouvernement, j’ai pu constater qu’il avait l’envergure et la carrure d’un solide homme d’Etat.

    J’appelle maintenant tous mes amis de la droite et du centre à soutenir François Fillon sans réserve et à se ranger derrière lui pour gagner la bataille présidentielle.

    Ne nous trompons pas de combat. Ne jouons pas contre notre camp. Nous avons tous accepté les règles de la primaire en affichant notre soutien pour un candidat. Il faut impérativement en accepter le résultat. Ne laissons pas la petite musique de la division anéantir nos chances de victoires en 2017. 

    Les Français ne comprendraient pas que nos divisions fassent le jeu du PS et du FN.

    Les Français ne comprendraient pas que des ambitions personnelles viennent enrayer la formidable dynamique dont bénéficie ce soir François Fillon.

    A partir de demain matin, je me mets au service de François Fillon pour l’accompagner sur le chemin de l’alternance en mai 2017.