• IMG_6703

    Salon International de l’Agriculture

    Fidèle à mon habitude, je me suis rendu pendant deux jours au Salon International de l’Agriculture, qui se tenait porte de Versailles.

    Le « SIA » ce sont 611 015 visiteurs venus de la France entière, 1050 exposants, et 3859 animaux.

    Il était normal même nécessaire que le Conseil Départemental soit présent, comme il l’est depuis 1999, au cœur de la plus grande ferme de France, qui est la meilleure vitrine qui soit pour exposer nos produits et nos savoir-faire locaux.

    Les crises structurelles et conjoncturelles se sont enchevêtrées en 2016 et ont eu de lourdes conséquences sur notre agriculture : toutes filières confondues, la perte de chiffre d’affaire est monumentale, puisqu’elle s’élève à 250 millions d’euros en 2016 en Côte-d’Or.

    Dans un contexte de crise durable, j’ai rappelé à quel point l’agriculture est un pilier économique de notre département (8% du PIB du département dont la moitié dans la viticulture) et un acteur indispensable du développement de nos territoires ruraux que nous tenons absolument à soutenir au Conseil Départemental.

    C’est pour cette raison que nous avons signé dès 2009 notre premier accord cadre avec la Chambre d’Agriculture, portant sur un montant de 15 M € sur 5 ans au profit d’une agriculture économiquement viable, socialement équitable et respectueuse de l’environnement. En prolongeant cet accord-cadre (3 M €) et en le renouvelant pour la période 2015-2019 (15 M €), il a souhaité poursuivre une politique agricole départementale lisible, claire et partagée avec les acteurs du secteur agricole, malgré un contexte budgétaire contraint par baisse des dotations de l’Etat (-28M€ cette année.)

    Au-delà de la promotion de notre agriculture, le Salon International de l’Agriculture est une occasion unique de présenter au monde le meilleur de notre département, et de ses richesses viticoles, patrimoniales et naturelles. C’est pourquoi les services de Côte-d’Or Tourisme étaient particulièrement mobilisés pour faire découvrir aux visiteurs du salon les atouts de nos territoires.

    Cette année, la route des Grands Crus, qui fête son 80e anniversaire était à l’honneur : en 8 décennies, la doyenne des routes viticoles de France est devenue un emblème de la Bourgogne viticole.

    Sur 60 kilomètres de Dijon à Santenay, c’est un itinéraire d’exception qui permet de découvrir les domaines d’exceptions et les trésors architecturaux et historiques (clochers, châteaux, clos) qui jalonnent le parcours au cœur des 1247 parcelles de Climats du vignoble de Bourgogne, inscrits au Patrimoine mondial de l’UNESCO.

    Aux côtés de la route des grands crus, le MuseoParc Alesia était à l’honneur, à l’occasion de son 5e anniversaire.

    Le Centre d’Interprétation a ouvert ses portes en mars 2012 et connaît depuis un réel succès : le MuseoParc se place dans le trio de tête des sites les plus visités en Côte-d’Or ! Pas moins de 500 000 visiteurs se sont ainsi rendus à Alise-Sainte-Reine pour redécouvrir l’histoire du siège d’Alesia.

    Je forme le vœu de nombreuses retombées économiques à l’issue de ce salon, pour nos agriculteurs comme pour les acteurs de notre économie touristique.

    IMG_6584 IMG_6601 IMG_6609 IMG_6615