• Populisme vs Démocratie : 2/1

    Populisme vs Démocratie : 2/1. Après le Brexit et l’élection de Donald Trump à la tête des Etats-Unis, l’équipe du Populisme mondial vient d’encaisser un but contre le cours du jeu. Malgré une domination qui ne faiblit pas depuis plusieurs mois.

    Les élections législatives qui ont eu lieu mercredi 15 mars aux Pays-Bas ont en effet vu la victoire du parti libéral de Mark Rutte, Premier ministre sortant. Il a nettement devancé le parti d’extrême-droite de Geert Wilders. Le mouvement populiste, xénophobe et islamophobe était pourtant donné favori par certains commentateurs.

    C’est une bonne nouvelle pour les Pays-Bas, pour l’Europe, mais également pour la démocratie.

    Avant le match retour, prévu en mai et juin prochains en France, l’équipe du Populisme ne mène donc plus que par 2 buts à 1.

    C’est un miracle tant l’équipe de la Démocratie se révèle trop souvent craintive et mal organisée tactiquement. Elle devra montrer un autre visage pour renverser la vapeur lors de la présidentielle française et des législatives qui suivront.

    Une remontada est possible. Il faut pour cela marquer des buts, c’est-à-dire convaincre les électeurs.

    La tâche apparaît difficile mais pas insurmontable pour peu que tous les joueurs y mettent un peu du leur et décident d’occuper le terrain des propositions au lieu de se concentrer sur les débats d’arrière-cours politico-judiciaires…

    Marquer des buts. Et également éviter les buts contre son camp. Certains joueurs en sont à se tromper de sens. D’autres changent d’équipe en cours de match ou mettent des coups à leurs propres coéquipiers. Ce qui montre un piètre visage.

    Il reste moins de 40 jours pour réussir cette remontada que tous les supporters de l’équipe de la Démocratie attendent.

    Espérons qu’ils ne seront pas déçus. Sinon la gueule de bois pourrait être sévère le dimanche 7 mai prochain.

    Avec un Frexit et une rétrogradation de notre pays en Ligue 2 en perspective…