• logo_cd_cotedor

    Le Conseil départemental de la Côte-d’Or s’oppose à la fermeture de l’activité des CNI de Baigneux-les-Juifs

    En octobre 2017, avec Michèle Bargeot, maire de Baigneux-les-Juifs, j’avais alerté madame Christiane Barret, Préfète de la Côte-d’Or et de Bourgogne-Franche-Comté, sur les risques de fermeture de l’activité de recueil des demandes de cartes nationales d’identité (CNI) et de passeports et son transfert vers la commune de Venarey-les-Laumes. Nous lui avions dit notre totale opposition à ce projet.

    Mercredi 16 mai, j’ai reçu un courrier de la représentante de l’Etat qui m’annonçe qu’elle décide de valider le transfert du dispositif de Baigneux-les-Juifs.

    Je le regrette profondément.

    Je ne conçois pas l’aménagement du territoire de la sorte, avec une fermeture programmée des services publics. On ne peut pas imaginer un aménagement harmonieux de nos territoires et de nos campagnes en déshabillant Pierre pour habiller Paul. En supprimant un service de proximité dans une commune.

    L’aménagement du territoire, ce ne sont pas que des « taux » et des « nombres de titres ». Ce sont des citoyens, des usagers des services publics qui attendent une présence territoriale de l’Etat. A Baigneux-les-Juifs et ses alentours, les habitants seront désormais contraints de se déplacer pour effectuer une demande de carte d’identité ou de passeport.

    En Côte-d’Or, comme au niveau national, l’Etat, si prompt à donner des leçons aux collectivités et à s’immiscer dans la gestion locale, poursuit mois après mois sa politique de déménagement du territoire.

    > Lire le courrier de Madame la Préfète