• logo_cd_cotedor

    Le Conseil départemental de la Côte‐d’Or aux côtés de l’entreprise Brugère, à Châtillon‐sur‐Seine

    Samedi 14 janvier, en fin d’après‐midi, un violent incendie a ravagé quelque 5.000 m² de locaux de l’entreprise Brugère, à Châtillon‐sur‐Seine.

    Selon les premières estimations, le préjudice serait évalué à plusieurs millions d’euros. Mes premières pensées vont évidemment aux 80 salariés de la société et à leurs familles mais cet incendie est également une catastrophe pour tout le Châtillonnais tant cette entreprise dynamique est un poumon pour l’économie locale.

    Dès dimanche, j’ai appelé André Vacheyrout, dirigeant de l’entreprise, pour l’assurer de mon soutien. Même si le Conseil départemental de la Côte‐d’Or n’a plus la compétence économique, il existe des dispositifs d’aide à l’immobilier d’entreprise accessibles aux communes et aux communautés de communes.

    La collectivité que je préside se tient donc aux côtés de la ville de Châtillon‐sur‐Seine et de la Communauté de communes du Pays Châtillonnais pour voir comment venir en aide à l’entreprise Brugère. Il s’agit d’agir vite pour relancer l’activité le plus rapidement possible et tout mettre en oeuvre pour pérenniser l’entreprise.

    Plus que jamais, et même si la loi NOTRé a rebattu les cartes du développement économique, le Conseil départemental de la Côte‐d’Or demeurera aux côtés des acteurs économiques de son territoire.