• 1-loiret

    Déplacement dans le Loiret en tant que Président du comité de bassin Seine-Normandie

    J’ai répondu ce matin à l’invitation d’un collectif d’agriculteurs de Mormant-sur-Vernisson qui a présenté son projet pour une gestion plus économe de l’eau pour l’irrigation des cultures. 

    Face au défi du changement climatique, lagestion concertée de la ressource à l’échelle des bassins d’irrigation doit être encouragée. 

    C’est pourquoi l’émergence de tels projets collectifs portés par des acteurs locaux est appréciable dans les territoires où le déséquilibre entre la  ressource et les besoins en eau est durablement instauré.  

    Face au dérèglement climatique, les leviers d’action sont multiples, et la visite de ce matin a permis d’étudier une des réponses possibles. 

    Plus personne de raisonnable ne doute aujourd’hui de la réalité du changement climatique et de ses impacts sur la gestion de l’eau.

    Notre priorité doit aller à la protection de la ressource en eau, afin d’assurer à nos enfants et à nos petits-enfants une eau en quantité suffisante et une eau de qualité qu’ils pourront eux aussi transmettre aux générations futures.

    C’est dans cet esprit que j’ai souhaité en septembre dernier, en écho à la proposition du Préfet coordonnateur de bassin Jean-François CARENCO, lancer sur le bassin Seine-Normandie la réflexion autour d’une stratégie d’adaptation au changement climatique. 

    Le département du Loiret a été durement touché par les inondations du mois de juin avec de nombreuses victimes et des dégâts importants.

    J’ai souhaité rendre visite à Jean-Pierre DOOR, député-maire de Montargis dont la commune a connue une crue supérieure à celle de 1910, pour témoigner de ma solidarité.

    J’ai visité les travaux  qui ont été effectués sur la commune de Montargis depuis les crues ainsi que des travaux d’effacement de barrage à Châlette-sur-Loing.

    Avec le réchauffement climatique, ces phénomènes pourraient devenir plus fréquents et intenses.

     Il faut s’y préparer, telle est l’objectif de notre stratégie d’adaptation.