• presentation-logo

    Démission d’Arnaud Danjean du Conseil Régional : Avec son départ, notre Région perd beaucoup

    Arnaud Danjean, député européen depuis juin 2009 et conseiller régional de Bourgogne depuis mars 2010 et de Bourgogne-Franche-Comté depuis décembre 2015, a annoncé son intention de démissionner de son mandat régional à partir de juin prochain.

    Il m’avait fait part de sa décision il y a quelques jours.

    Je la regrette même si je la comprends.

    En tant que député européen, il aurait pu être un atout important pour notre grande Région. Il aurait pu être un relais efficace de notre collectivité à Bruxelles, la Région étant désormais pleinement responsable de la gestion des fonds structurels européens.

    Pourtant, rien n’a été fait par l’exécutif régional pour rendre l’agenda des commissions intérieures compatible avec celui de son mandat européen. Arnaud m’avait plusieurs fois confié son étonnement et sa déception de ne jamais être consulté par l’exécutif sur des dossiers qu’il maîtrisait pourtant parfaitement. Il regrettait que son expertise européenne ne soit pas utilisée par le Conseil régional, comme elle avait pourtant été utilisée par François Patriat lors de la précédente mandature régionale en Bourgogne.

    Cette situation illustre parfaitement le mépris affiché par l’actuelle Présidente de la Région à l’égard de son opposition, je l’ai souvent dit. On voit le résultat aujourd’hui.

    Je le regrette d’autant plus qu’Arnaud Danjean est un ami avec lequel j’avais mené plusieurs combats électoraux. Lors des dernières élections régionales, j’avais souhaité qu’il conduise la liste de la droite et du centre en Saône-et-Loire pour ses compétences européennes.

    C’est un vrai talent qui s’apprête à quitter le Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté. Avec son départ, notre Région perd beaucoup.