• logo_cd_cotedor

    Décès de Louis Cortot

    J’ai appris avec tristesse le décès de Louis Cortot, ancien Compagnon de la Libération, dimanche 5 mars, à quelques jours de son 92ème anniversaire. Après sa disparition, on ne compte désormais plus que douze Compagnons de la Libération encore en vie.

    Né à Sombernon le 26 mars 1925, Louis Cortot avait rejoint la Résistance dès 1940, âgé de seulement 15 ans, en même temps que son frère aîné, Jean. Fortement impliqué dans de nombreuses actions contre l’occupant, il avait été très gravement blessé en août 1944.

    Son implication dans la Résistance lui avait valu d’être décoré de la Croix de la Libération par le Général de Gaulle en novembre 1944. 

    Distingué à de multiples reprises, il était Président de l’Association nationale des anciens combattants et ami(es) de la Résistance (ANACR) et membre du Conseil de l’Ordre de la Libération depuis décembre 2010. Depuis l’été 2012, il présidait également l’association des amis du Musée de l’Ordre de la Libération.

    Avec la disparition de Louis Cortot, c’est une partie de l’Histoire qui s’éteint. C’est à nous, responsables publics ou simples citoyens, qu’il revient désormais de faire vivre son souvenir. On ne doit en effet jamais oublier que, si nous vivons dans une Europe en paix, rien n’est définitivement immuable.

    A sa famille et à ses amis, je présente mes plus sincères condoléances.