• URDC_CP

    Commission permanente du Conseil Régional

    123 rapports figuraient à l’ordre du jour de la Commission Permanente du Conseil régional du vendredi 2 juin.

    Beaucoup de dossiers de subventions techniques et très classiques. 3 d’entre eux ont cependant plus particulièrement attiré mon attention.

    Le 1er sur le vote des tarifications dans les transports interurbains et scolaires au 1er septembre 2017.

    La Région, qui reprend totalement la compétence à la rentrée, opte pour l’instant pour une simple reconduction des tarifs en vigueur actuellement dans chaque département. Le travail d’harmonisation à l’échelle de la nouvelle région se fera donc courant 2018.

    Dans ce cadre, j’ai rappelé toute la vigilance de notre groupe des élus de la Droite et du Centre à ce que la gratuité sans conditions des transports scolaires soient garantie.

    Et ce, conformément aux engagements pris par la candidate Marie-Guite Dufay devant les Bourguignons et les Francs-Comtois en décembre 2015.

    Le second sur les travaux de sécurisation de nos Lycées.

    Dans le contexte actuel, ces opérations sont indispensables pour garantir les bonnes conditions d’apprentissage de nos jeunes et prévenir autant que possible les actes de malveillances, qu’ils soient terroristes ou plus simplement délictueux.

    Sur les 130 Lycées de notre territoire, 9 à ce jour ont été accompagnés par le Conseil régional dans ce cadre. C’est beaucoup trop peu.

    Enfin, toujours dans ce domaine, que dire de l’avancement du plan d’investissement dans nos établissements…

    En 2014, les Régions socialistes Bourgogne et Franche-Comté ont inscrits 140 millions d’€ cumulés pour moderniser et réhabiliter nos lycées.

    Ces crédits devaient permettre de lancer des chantiers jusqu’à cette année. Aujourd’hui, à 6 mois de l’échéance, la moitié de cette enveloppe n’a pas été consommée… 4 ans de mots, sans actes !