• img_5754

    Comité de Bassin Seine-Normandie

    Réuni le jeudi 8 décembre, sous ma présidence, et en présence de Jean-François Carenco, préfet coordonnateur de bassin, le Comité de bassin a approuvé à l’unanimité sa stratégie d’adaptation au changement climatique pour le bassin Seine-Normandie. 

    Cette stratégie a vocation d’amener les acteurs du territoire à entreprendre des actions concrètes et bénéfiques pour s’adapter au changement climatique. Le principe est d’agir de manière coordonnée et partagée, en respectant la solidarité entre les territoires et entre les usagers. Pour marquer leur conviction, les acteurs du bassin sont invités à signer la déclaration d’engagement de mise en œuvre de la stratégie. 

    Parmi ces actions, sont privilégiés : l’infiltration à la parcelle des eaux de pluie et la végétalisation de la ville, le développement de systèmes agricoles et forestiers durables, la baisse des consommations d’eau et l’optimisation des prélèvements de la ressource en eau, l’action face à la montée du niveau marin et le développement des connaissances. 

    La stratégie a vocation à être déclinée dans les documents deplanification et de programmation à l’échelle du bassin :documents d’urbanisme, programme financier de l’agence de l’eau, schéma directeur d’aménagement et de gestion des eaux(SDAGE), plan de gestion des risques d’inondation (PGRI)…

    L’approbation de cette stratégie implique la forte mobilisation des instances de bassin et de tous les acteurs associés à cette démarche dans les territoires et traduit un engagement pris lors de la COP21. 

    Rappelons que sur le bassin Seine-Normandie, l’impact du changement climatique pourrait se traduire notamment par des baisses de débit de l’ordre de 30 %, d’ici la fin du siècle. 

    Ce n’est pas par de simples déclarations d’intention que nous parviendrons à faire face à ce défi. Une impérative prise de conscience sur ce sujet vital nous oblige à ne pas rester dans l’attentisme.