• DhMtk2xWsAABdLA

    Assemblée Générale du CAUE de Côte-d’Or

    Ce mardi 3 juillet 2018, j’ai participé à l’Assemblée Générale du Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement (CAUE) de Côte-d’Or, au nouveau théâtre à l’italienne de Semur-en-Auxois.

    Depuis maintenant 41 ans, le CAUE est un organisme précieux, qui fournit des services de haute valeur ajoutée aux particuliers et aux élus de notre département, gratuitement.

    Cette gratuité, c’est le crédo du Conseil départemental, dès lors qu’il s’agit de se trouver aux côtés des élus volontaires pour leur territoire.

    C’est ce principe-phare qui guide le Conseil Départemental, qui finance le CAUE à 95 % en reversant le tiers des recettes de la taxe d’aménagement, applicable aux demandes d’autorisation d’urbanisme (725.000 € cette année)

    Le CAUE, c’est aussi synonyme d’actions de terrain, afin d’agir concrètement, pour votre cadre de vie : permanences délocalisées, visites de terrain, formation des acteurs de l’aménagement du territoire au respect de la qualité environnementale et du développement durable, sensibilisation des collégiens, des publics en insertion …

    Et puis, le CAUE agit au plus près des besoins des élus, avec l’organisation de 3 journées techniques thématiques à destination des Maires, aux sujets ô combien actuels pour notre territoire :

    La 1ère, intitulée « la culture comme élément de développement du territoire », qui fait tout particulièrement sens, ici, à Semur-en-Auxois.

    Catherine SADON, Maire de Semur-en-Auxois, en a fait l’un des leviers de l’attractivité de notre chef-lieu de canton, avec brio.

    La 2ème journée thématique s’intéresse à « la vacance commerciale dans les centres bourgs », qui est un enjeu crucial pour nos villages, si nous voulons que la vie locale s’y poursuive.

    Malheureusement, de son côté, l’Etat ne fait rien pour endiguer le risque d’une désertification de nos territoires ruraux. Pire, il ferme ses services à tout va, à rebours de la notion du service public !

    Et enfin, la 3ème de ces journées thématiques traitera des espaces publics et de la vie au quotidien dans le monde rural.

    Le programme du CAUE est donc très riche, et fait directement écho à la politique que je mène au Conseil départemental : une ruralité qui va de l’avant, une ruralité qui innove.