• logoudi

    Appel des jeunes UDI à la raison

    En ayant recueilli plus de 66% des suffrages au deuxième tour de la primaire, François Fillon a été plébiscité par le peuple de droite et du centre. Il est, depuis hier soir, son champion incontestable. 

    Aussi, j’ai été surpris de voir, ce matin, que plusieurs jeunes UDI appelaient à « marcher » derrière Emmanuel Macron.

    Je rappelle à tous ces jeunes que monsieur Macron se revendique clairement comme étant de gauche et qu’il était encore, il n’y a pas si longtemps, ministre de François Hollande et de Manuel Valls.

    Je rappelle également aux jeunes de l’UDI que monsieur Macron est l’instigateur de la politique économique de François Hollande depuis 2012. Avec les résultats glorieux que l’on connaît.

    Je rappelle enfin aux jeunes centristes tentés par la sirène Macron que droite et gauche ne font pas la même politique. Non, la droite et la gauche, ce n’est pas pareil. Dire cela, c’est faire le jeu du Front National.

    Je mets donc cette fronde sur le coup de l’impulsivité de la jeunesse. La passion l’a emportée sur la raison. 

    L’UDI a largement participé à la primaire qui s’est achevée sur un immense succès populaire. Certains de ses dirigeants ont soutenu Alain Juppé tandis que d’autres ont pris fait et cause pour François Fillon 

    Tous ont accepté les règles. Tous doivent en accepter le résultat.

    Maintenant que François Fillon a largement gagné l’élection, il est légitime. Il est incontestable. Sa victoire ne souffre d’aucune discussion et nous devons donc tous nous rassembler derrière lui pour mener le combat présidentiel qui s’annonce.

    J’appelle les jeunes UDI à ne pas se tromper d’adversaire et à entendre raison. Ne retombons pas dans les travers du passé. Ne cultivons pas les querelles de chapelles comme nous l’avons fait autrefois.

    Jean-Christophe Lagarde, président de l’UDI et soutien d’Alain Juppé, a d’ailleurs reconnu que François Fillon était « le candidat naturel de la droite et du centre à la présidentielle de 2017 ».

    Pour peser dans les discussions et pour rester crédible aux yeux des Français, le centre doit être uni. Le centre doit parler d’une même voix. Surtout, le centre doit se rassembler derrière François Fillon, champion incontestable et incontesté de la droite et du centre depuis dimanche 27 novembre.

    C’est seulement à ce prix que nous réussirons l’alternance en 2017.