Intervention lors de la 2ème Fête des Bourguignons
31 août 2014

 


 

 


Fête des Bourguignons, l'appel à l'Union
31 août 2014

 

Une semaine après le spectacle de la désunion offert par le parti socialiste à Frangy-en-Bresse, la droite et le centre se sont réunis en Côte-d’Or à Vitteaux à l’initiative de François SAUVADET, Guillaume LARRIVE et Arnaud DANJEAN pour la deuxième Fête des Bourguignons. Ce fut le rendez-vous de la responsabilité, de l’unité et de l’avenir.
 

« Aux côtés de Guillaume LARRIVE, député UMP de l’Yonne, d’Arnaud DANJEAN, député européen UMP de Saône-et-Loire, nous avons lancé ce jour à VITTEAUX un appel à l’union des forces républicaines de l’opposition pour assumer nos responsabilités et nous préparer dès maintenant à proposer un programme de Gouvernement aux Français.


Il y a urgence ! Aujourd’hui, l’incendie de la crise économique, sociale et politique menace le pays et François HOLLANDE continue de se contenter d’annonces comme le pacte de responsabilité dont on attend toujours les premières mesures.
Dans cette situation, dénoncer ne suffit pas. Il nous faut nous organiser pour préparer l’alternance. Nous devons rassembler les bonnes volontés dès maintenant pour les mettre demain au service de la France. C’est l’esprit du rassemblement bourguignon de Vitteaux et de l’appel lancé à tous les leaders qui veulent le changement...> Lire la suite

 

 

 

 


Face à la hausse du chômage, passez des mots aux actes M. Valls
27 août 2014

 

Les chiffres à nouveau dramatiques du chômage arrivent quelques heures après une nouvelle déclaration d’amour du Premier Ministre au patronat lors des Universités d’Eté du Medef.
Aujourd’hui, les déclarations ne suffisent pas et le pacte de responsabilité, annoncé il y a déjà neuf mois, n’est toujours pas en place !
Il y a urgence à ce que les mesures d’allégements de charge soient engagées rapidement pour soulager les entreprises et dynamiser l’emploi.
Ces mesures ne pourront pas être adoptées sans une forte réduction de notre dépense publique. Tous les pays du monde qui ont été confrontés à cette situation et s’en sont sortis ont adopté la même solution : la réduction du périmètre d’action de l’Etat.
Enfin, la remise à plat des mesures de réorganisation territoriale, qui ne réussissent pour l’instant qu’à déstabiliser les acteurs locaux et à ralentir les investissements publics, sans produire la moindre économie tangible, est une autre nécessité.
Le vrai rendez-vous pour l’emploi de Manuel VALLS ne se situe pas aux Universités du Medef, mais bien au Parlement. Nous y attendons avec impatience les actes budgétaires promis depuis si longtemps. Le temps des déclarations d’amour est révolu, l’heure est désormais aux preuves d’amour, c’est-à-dire aux actes !

 


Agriculteurs : "on ne vous laissera pas tomber"
23 août 2014

 

 

La rentrée s'annonce difficile pour l'agriculture. Les difficultés se sont amoncelées ces derniers mois de façon contrastée. Pour l'élevage, la situation est particulièrement dure : c'est notamment lié a la baisse des cours de la viande bovine, de 0.70 € / kilo, ce qui représente près de 300€ par animal. Hier à Saulieu, lors de la fête du Charolais, les responsables professionnels ont évoqué leurs difficultés résumées par Jean-Pierre Fleury, Président de la Fédération Nationale Bovine. Il a notamment demandé que soient revues les normes imposées aux seuls agriculteurs français. Ces inquiétudes sont encore renforcées par l'embargo russe sur les produis agroalimentaires. A cette occasion, j'ai assuré les éleveurs de la solidarité du département de la Côte d'or : "on ne vous laissera pas tomber !"

 


Toutes les conditions d'une dissolution sont aujourd'hui réunies
23 août 2014

 

La situation du pays est extrêmement préoccupante avec un président atteignant des records historiques d’impopularité, un Gouvernement sans majorité stable. La vraie question est de savoir comment le Président de la République et le Premier Ministre pourront imprimer la politique volontariste en faveur des investissements, de l’emploi et de la croissance dont a besoin notre pays ?

Les objectifs de déficits ne seront une nouvelle fois pas tenus. Le chômage continue sa hausse irrépressible.

Avec quelle majorité, le Gouvernement va-t-il gouverner demain ? Toutes les conditions d’une dissolution sont aujourd’hui réunies.

Face à cette crise politique, économique et sociale, l’opposition doit assumer ses responsabilités : nous ne pouvons pas nous contenter de regarder le Gouvernement et la France s’écrouler sans rien faire !

C’est pour cette raison que j’appellerai samedi lors de la Fête des Bourguignons à une large union des forces de la droite et du centre pour proposer un projet alternatif à la France !

 


Fête du Charolais à Saulieu : remise des prix aux éleveurs et remise de la médaille du département au Président de Landtag de Rhénanie-Palatinat
23 août 2014

 

 

 


Débat sur la réforme territoriale à l'Assemblée nationale : Explication de vote au nom du groupe UDI sur la motion de rejet préalable
17 juillet 2014

 


 


Débat sur la réforme territoriale à l'Assemblée nationale : rappel au règlement
17 juillet 2014

 

 


La sécurité routière est une priorité du Conseil Général, une responsabilité de chacun
17 juillet 2014

 

En cette période de départ en vacances, il est particulièrement important de redoubler de vigilance.
Depuis 3 ans, je travaille au développement d’un programme d’actions en faveur de la sécurité routière qui permet aux 200 agents du Conseil général de participer à différents ateliers de prévention du risque routier.
Nous avons également créé en 2008 un concours de la sécurité routière ouvert aux associations, entreprises, établissements scolaires et collectivités territoriales qui mettent en place des projets ou des actions de sensibilisation à la sécurité routière.
Dans la continuité de ces actions, je vous laisse découvrir cette nouvelle campagne de sensibilisation de la Délégation Interministérielle à la Sécurité Routière. > Regarder la campagne 2014 de la sécurité routière

 

 


La carte de France n'est pas un puzzle !
15 juillet 2014

 

Mais dans quel pays vivons-nous ?
Début juin, on apprend par une dépêche AFP venue de l’Elysée qu’on va réduire de 24 à 14 le nombre de Régions et que les Conseils Généraux vont être supprimés.

Quelques semaines plus tard, on apprend que le Limousin change de Région par un tweet du rapporteur socialiste de la loi.
Et voilà qu’aujourd’hui, c’est après une réunion des députés socialistes que les habitants de Charente-Maritime, de Picardie, de Région Centre ou encore de Champagne-Ardenne, découvrent que leur rattachement sera complètement différent de ce qui leur était jusque-là annoncé !

Franchement, tout cela est particulièrement choquant, car au lieu de parler du fond – de la recherche de l’efficience de l’action publique par une réflexion sur les compétences de chacun – on assiste à un marchandage entre barons socialistes. > Lire la suite

 


François Sauvadet élu à la présidence du Comité de Bassin Seine-Normandie
10 juillet 2014

 

 

François SAUVADET vient d’être élu à la présidence du Comité de Bassin de Seine-Normandie par 79 voix contre 62.
« Je tiens tout d’abord à saluer mon prédécesseur, André SANTINI, qui a présidé cette agence de 2005 à aujourd’hui, avec un sens aigu de l’intérêt général et du consensus. Il a fait de ce comité une référence.
Cette élection va nous permettre d’agir au service de l’ensemble des acteurs qui constitue cette agence : élus des collectivités territoriales, représentants de l’Etat, représentant des usagers, consommateurs, agriculteurs et acteurs économiques.
Le Comité de Bassin est le « Parlement de l’Eau » de l’Agence Seine-Normandie, dont la mission est de financer les actions de protection des ressources en eau et de lutte contre les pollutions.
L’Agence Seine-Normandie agit de la Manche à la Côte-d’Or, en passant par le Bassin Parisien. Elle traverse six Régions (Basse-Normandie, Haute-Normandie, Île-de-France, Picardie, Champagne-Ardenne, Bourgogne), vingt-cinq Départements et concerne dix-huit millions d'habitants.
Pour son 10ème programme (2013-2018), l’Agence de l’Eau Seine-Normandie gère 4,7 milliards d’euros, soit un Budget annuel d’environ un milliard d’euros.
Le Comité de Bassin mène un travail collectif pour mettre en place sur le territoire de l’Agence un réseau d’eau moderne, efficace et préservant le pouvoir d’achat de nos concitoyens. »

 


 

 

 

 

 

Comment des Hommes d'Etat peuvent-ils fuir les responsabilités ?
27 août 2014

 

J’ai beaucoup d’amitié et d’estime pour François FILLON dont j’ai été le Ministre de la Fonction Publique.
Pourtant, face à la crise économique et sociale profonde que nous traversons, je ne comprends pas que des dirigeants politiques puissent refuser d’assumer leurs responsabilités si les circonstances politiques devaient les y conduire.
La situation politique de la France est devenue extrêmement complexe et je pense que toutes les conditions d’une dissolution prochaine sont aujourd’hui réunies.
Dès lors, il revient à l’ensemble des forces du centre et de la droite républicaine, de se préparer à assumer les responsabilités qui seront les nôtres.
Comment les Français pourraient-ils comprendre un front du refus qui s’apparenterait à une fuite face à nos devoirs à l’heure où le pays a besoin de toute notre implication. Notre unique mission est de préparer les conditions d’une alternative politique crédible qui remette notre pays sur pied, dans le cadre d’une cohabitation ou non.

 


Remaniement imposé, peu d'espoir !
26 août 2014

 

Après 147 jours du Gouvernement Valls 1, le Gouvernement Valls 2 vient donc d’être dévoilé.
Le Président de la République s’est fait imposer ce remaniement suite à la fronde de ses propres ministres.
Le message est sans ambiguïté avec la nomination d’Emmanuel MACRON à l’Economie : la Finance n’est plus un ennemi !
Ce Gouvernement parviendra-t-il à réussir là où le précédent a échoué si vite ? J’en doute puisque le Président de la République a réaffirmé qu’il ne changerait pas la politique menée depuis plus de deux ans et qui conduit le pays dans le mur !
Il faut pourtant lui souhaiter, pour la France, de réussir. Mais les espoirs sont maigres !

 


Hommage à Jean-Louis Hussonnois, humaniste engagé
21 août 2014

 

J’ai appris avec une grande tristesse le décès de Jean-Louis HUSSONNOIS, médecin, journaliste, homme politique, bloggeur, toujours au service des Auxerrois et des Bourguignons.
Jean-Louis HUSSONNOIS se sera sans cesse consacré aux autres : en les soignant, en les informant, en dirigeant l’action publique en faveur des plus fragiles. La création du Samu dans l’Yonne restera probablement comme sa plus grande œuvre.
La vie de Jean-Louis HUSSONNOIS fut celle d’un « honnête homme », cultivé, ouvert, recherchant sans cesse comment être utile.
Mes pensées vont vers ses proches, son épouse et sa fille.

 


Le bilan de mon activité parlementaire sur nosdeputes.fr
4 août 2014

 

L'heure des vacances a sonné pour le gouvernement et les parlementaires. Le site nosdeputes.fr a fait le bilan de notre activité au cours de la dernière session parlementaire qui s'est tenue entre le 17 septembre 2013 et le 23 juillet dernier. Je suis classé dans le premier quart des parlementaires les plus actifs de France avec 32 semaines d'activité, 1121 amendements signés, 3 propositions de loi écrites, un rapport signé, 45 questions écrites et 6 questions orales au gouvernement. Contrairement aux idées reçues, on peut être président d'exécutif et assumer pleinement sa mission au parlement. > Pour en savoir +

 


Réforme de l'eau : un pas dans la bonne direction
24 juillet 2014

 

Ségolène ROYAL, ministre de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie, a présenté hier en Conseil des Ministres une communication destinée à renforcer l’efficacité de la politique de l’eau.
Je partage les priorités avancées par Mme ROYAL : préserver le pouvoir d’achat des familles et garantir la qualité de l’eau en France.
A ce titre, les premières pistes vont dans la bonne direction et je soutiendrai aussi bien l’idée d’une tarification sociale de l’eau que le renforcement de la prévention en matière de qualité de l'eau.
Si la lutte contre les pollutions est une priorité absolue, nous devrons concilier cette nécessité avec les contraintes économiques des professionnels, notamment celles des agriculteurs qui doivent faire face à une conjoncture économique particulièrement dégradée.
Je souhaite par ailleurs que les présidents de comité de bassin, récemment élus, puissent être associés à la réflexion qui doit précéder l'élaboration de la feuille de route gouvernementale.

 


Avec mes collègues députés UDI, j'ai interpellé Manuel Valls sur l'ampleur des efforts demandés aux collectivités territoriales
15 juillet 2014

 

Les députés UDI ont demandé lundi au Premier ministre Manuel Valls d'apporter des "réponses précises" sur "la nature et l'ampleur des efforts demandés" aux collectivités territoriales d'ici à 2017.
Avant le débat d'orientation sur les finances publiques, programmé mercredi à l'Assemblée, les élus centristes, emmenés par leur chef de file Philippe Vigier, estiment, dans une lettre à M. Valls, que le gouvernement "fragilise encore un peu plus le pays en s'attaquant aux collectivités locales, qui sont souvent le dernier rempart des habitants face à la crise".
Le groupe UDI réclame au Premier ministre "des réponses précises à quatre questions majeures: quelle est la nature et l'ampleur des efforts demandés aux collectivités territoriales jusqu'à la fin du quinquennat ? Quelles modifications seront apportées à la péréquation tant verticale qu'horizontale à partir de 2015 ? Votre gouvernement va-t-il enfin prendre des mesures qui permettront une plus grande solidarité entre les collectivités ? Réfléchissez-vous à la mise en place d'instruments visant à limiter le niveau de la fiscalité et l'endettement des collectivités territoriales ?

 


J'ai voté contre la loi de finances rectificative de la Sécurité sociale
8 juillet 2014

 

J’ai voté contre la loi de finances rectificative de la Sécurité Sociale qui contenait diverses mesures, notamment les fameux « Pacte de Responsabilité » et « Pacte de Stabilité » promis par le Président de la République.
François Hollande a reconnu implicitement qu’il a fait fausse route depuis le début du quinquennat en supprimant la défiscalisation des heures supplémentaires pour 9,5 millions de salariés et de la suppression de la baisse du coût du travail de 13,2 milliards d’euros.
Mais le texte proposé par le Gouvernement n’est pas pour autant acceptable ni à la hauteur du défi de la crise.
Il prévoyait notamment de ne pas revaloriser pendant un an les prestations sociales : pensions de retraite de base, prestations versées au titre de l’invalidité et des accidents du travail et maladies professionnelles, prestations familiales et l’allocation de logement familiale ne seront pas augmentées au rythme de l’inflation, même si les retraités percevant un montant total de pension de retraite inférieur ou égal à 1 200 euros verront leur pension de base revalorisée au 1er octobre 2014. Cette non revalorisation est injuste et pénalise le pouvoir d’achat des plus fragiles.
> Lire la suite

 


45ème anniversaire du Jumelage entre Pontailler-sur-Saône et Marche-les-Dames (Namur)
 5 juillet 2014

 

 

Ce jumelage entre ces deux communes apporte une pierre supplémentaire à l'édifice de la paix que notre ambition européenne nous a appelé à consolider. Cette ambition, elle ne peut se faire sans les citoyens. C'est ce que nous prouve aujourd'hui la célébration des relations entre les communes de Pontailler et Namur.
Je terminerai par cette citation du président du comité de jumelage : "le jumelage, c'est l'Europe qui s'invite dans nos familles, c'est la petite histoire qui côtoie la grande ".

 


Plus de 600 personnes dans les jardins du Conseil Général pour la traditionnelle réception des maires
3 juillet 2014

 

Instantané

 

 
LIVRE NOIR

Livre noir : Les territoires de France sacrifiés

> TELECHARGER LE LIVRE NOIR EN PDF (2MO)

Texte libre

 

 
Texte libre
Restez informé
abonnez-vous à la newsletter


E-mail :


Code Postal :


Ville :

 

Recevoir la Newsletter

 

 

 

 

 

 

 

 

MENU
ACTUALITES
PORTRAIT
CONTACT
 
RESEAUX SOCIAUX
FACEBOOK
TWITTER
FLICKR
 
Mentions légales   © 2012
 

CONTACT

 

Permanence de F. Sauvadet

12 rue Edmé Millot

21350 Vitteaux